Bienvenue sur Plume2Geekette!

L'univers d'une gauchère très curieuse, passionnée et ultra-connectée, qui écrit pour partager.

Publicité

7 juil. 2014

A la conquête du bonheur.

Cela fait une semaine jour pour jour que j'ai quitté mon job. Je n'ai pas trop ébruité l'affaire car ce n'est pas une situation très réjouissante mais c'est important pour moi de partager cette nouvelle avec vous qui me suivez depuis bientôt 2 ans (et je vous en remercie!)! Vous qui êtes toujours d'un grand réconfort et de bons conseils.

Cela faisait 13 mois que j'étais "Assistante administrative et marketing" dans une agence d'architecture et d'urbanisme. Je travaillais dans des conditions idéales (locaux tout neufs,  un Mac en guise de poste informatique, RTT tous les vendredis après-midi, tickets restaurants...), avec des collègues en or. 
Pour couronner le tout, à l'issu de mes deux CDD, on me proposait un CDI. Je vous entends penser  très fort d'ici : "elle est complètement dingue", "le travail, ça ne court pas les rues", "un CDI c'est le Graal"...et la plupart de mon entourage pense également comme vous. Oui, mais ce n'est pas suffisant.
Ce job, en apparence idéal, ne m'épanouissait pas. D'abord parce qu'il était constitué à 90% de tâches administratives (accueil téléphonique et physique de certains clients et commerciaux insupportables, rédaction de courriers et documents, gestion des heures du personnel...), et c'est uniquement les 10% du temps restant que je faisais ce qui me passionne par-dessus tout, du community management et de la communication.
Egalement, je dois vous avouer que je n'ai pas du tout accroché pour le secteur de la construction et du bâtiment. Je m'intéresse à beaucoup de choses, et je suis curieuse de nature, mais malgré mon investissement, ce secteur ne m'intéresse pas du tout!
Pour finir, j'ai très vite compris que  mon poste n'évoluerait jamais, en tout cas, pas comme je l'aurais souhaité. 

Je me rappelle du jour où j'ai été fraîchement diplômée, à quel point j'étais rempli d'espoir et de projets. Aujourd'hui et depuis toujours, mon projet idéal n'est pas d'avoir un CDI sécurisant pour faire construire une maison et avoir des enfants, je n'ai que 26 ans et m'épanouir professionnellement est pour moi vital (on y passe quasiment la moitié de notre vie).

Les épreuves difficiles que j'ai traversées ces dernières années (et que je traverse encore) m'ont tristement ouvert les yeux : la vie est très courte. C'est pourquoi j'ai pris cette décision (qui était l'une des plus difficiles de ma vie), je ne veux pas me réveiller un jour et regretter les choix que j'ai fait.
Pardonnez-moi cet acte de folie, je veux simplement essayer d'être heureuse, même si je dois passer par la case "chômage". Et puis, il faut voir le bon côté des choses, je vais pouvoir me consacrer pleinement au blog qui tournait un peu au ralenti.:)

N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de tout cela ou à partager vos expériences! 
Je vous souhaite une belle semaine.

17 commentaires :

  1. C'est beau, c'est bien expliqué et du coup je comprend totalement ton choix !!
    La vie est tellement courte et parfois tellement difficile... épanouis-toi épanouis-toi ! Et profite <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Anais, ça me fait très plaisir et ça me motive!:)

      Je te souhaite également plein de réussite.

      Bisettes <3

      Supprimer
  2. Je te comprends tellement... Faire un job dans lequel on ne s'épanouit pas, il n'y a rien de pire. Qu'importent le type de contrat, le salaires ou les avantages (même si tout ça est très important quand on regarde ça d'un point de vue "sécurité") : quand on rentre le soir en étant malheureuse et en ayant un sentiment de frustration, de manque... Vaut mieux tout arrêter. On a la chance d'avoir encore du temps devant nous avant de penser à tout ça, il faut donc chercher le job qui nous convient ! Je te souhaite bonne chance pour ta future recherche d'emploi ! Je croise les doigts pour toi :-) Hâte de te lire à nouveau en tout cas.

    RépondreSupprimer
  3. je ne peux que te féliciter et t'encourager!!!
    et te souhaite plein de bonheur <3
    bisous la jolie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma jolie Juliette, ton com me donne le sourire de bon matin!
      J'espère que je ne le regretterai pas!:)

      Une belle journée,

      Claire
      Http://www.plume2geekette.com

      Supprimer
  4. Coucou! Première fois que je commente et pour cause j'ai écris un billet similaire il y a peu (http://www.les-chroniques-de-myrtille.fr/carnet-dhumeurs/24366/30-ans-bientot/).
    Je suis légèrement plus âgée et même si mon CDI, pour les mêmes raisons que tu évoques, m'a satisfait un temps, il y a un jour où ce n'est plus possible de privilégier la sécurité à l'épanouissement personnel. Et même si demain c'est la galère parce que l'économie se casse la gueule, s'il y a bien une chose que l'on ne regrettera pas c'est d'avoir voulu faire ce qu'on aime. Si par moment tu as des doutes, tu m'envoies un mail et je te répéterai tout ça ;-) <3

    RépondreSupprimer
  5. Oh là là, je te comprends tellement, je suis la spécialiste des refus de postes depuis 15 ans :)
    A aucun moment je n'ai regretté d'avoir refusé un poste ou d'avoir quitter une entreprise qui ne me convenait plus. Je sais que ce poste ne te convenait pas, je suis certaine que tu trouveras bientôt LE poste qui te comblera, même si un job n'est jamais idéal.

    RépondreSupprimer
  6. Moi je t'admire d'avoir eu le courage de le faire.. On a partagé un peu la meme galere de trouver du boulot mais comme toi ce boulot ne me plait pas sauf que pour l'instant je ne me résous pas à le quitter. Un seul mot Bravo !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis exactement dans la même situation que toi, j'ai quitté un cdi car je me sentais mal et que je n'arrivais plus à tenir malgré le super salaire, la voiture et la sécurité de l'emploi. J'ai 24 ans et si je ne prends pas de risques maintenant je n'en prendrais sûrement jamais. Je te comprends à 1000% et je te souhaite pleins de courage dans cette quête si difficile de l'obtention d'un boulot "parfait"
    À très bientôt et tiens nous au courant
    Xx

    RépondreSupprimer
  8. Oui, la vie est courte et je suis à fond derrière toi face à cette décision! Malheureusement, la réalité, en ce qui me concerne, me frappe de plein fouet, je n'aurais bientôt plus le choix, "il faut bien manger" comme on dit...
    En tout cas, tu es courageuse et j'espère que tu as le soutien de tes proches, c'est important!
    Des bisous!
    V.
    http://lavsphere.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  9. Je suis totalement d'accord avec toi, il faut prendre plus de temps pour trouver un poste dans lequel s'épanouir et évoluer (même si bien sur cette possibilité n'est pas offerte à tout le monde malheureusement), plutôt que de s'accrocher à un CDI et trainer des pieds pour aller travailler..
    En tout cas j'espère que tu retrouveras rapidement un travail pour lequel tu auras envie de te donner à fond ! Bon courage !

    RépondreSupprimer
  10. Je pense tout simplement que l'essentiel dans la vie c'est d'être heureux :) Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
  11. Pour moi, ce choix n'est pas fou mais extrêmement courageux.
    Je ne peux donc que t'encourager en espérant que tu puisses te réaliser au mieux, dans les prochaines fonctions que tu occuperas.
    Bon courage ma belle.

    http://lejournaldeprisci.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  12. Après un an à enchainer les Cdd pourris j'ai décidé de reprendre mes études pour plus tard faire vraiment ce que j'ai envie.
    Je ne te trouve pas folle d'avoir refusé ton cdi si c'est pour demissioner quelque année plus tard…
    Et puis comme j'aime bien le dire ce sont nos folie que nous ne regrettons jamais!
    Bises Alice Ln

    RépondreSupprimer
  13. Chère Claire,
    je vous encourage grandement. Vous avez certainement pris la meilleure décision. Je vis moi-même en ce moment une situation quasi similaire et je sais que l'entourage a du mal à comprendre. Mais il est bon de suivre son instinct, et de vivre chaque moment présent. Je ne vous souhaite que le meilleur pour la suite,
    Anaïs
    http://www.ninaelsacoco.com

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, j'espère que les quelques semaines qui nous séparent de ce post vous ont permis d'y voir plus clair.
    Je ne suis pas passée par toutes ces épreuves difficiles mais j'ai egalement décidée de quitter il y a 2 ans mon job. Je ne le regrette pas. Enfin je crois au destin et au fait que l'instinct nous guide vers les bons choix. Il faut se faire confiance!
    Bonne continuation!
    Ps: ton blog est très sympa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je te remercie d'avoir pris la peine de lire cet article!:)
      Je ne te cache pas que j'ai quelques regrets car j'habite une petite ville et des entreprises comme celle dans laquelle j'étais il n'y en a pas deux. Cependant, j'essaie malgré tout de ne pas dramatiser, d'essayer de ne pas trop regarder en arrière et d'assumer mes choix mais ce n'est pas toujours évident....Je vais essayer de clarifier ce que je veux vraiment et ce que je considère essentiel.
      Je suis contente que tu ne regrettes pas d'avoir quitté ton job, que fais-tu aujourd'hui?

      Merci encore, à très vite! :)

      Http://www.plume2geekette.com

      Supprimer

Un mot doux