Bienvenue sur Plume2Geekette!

L'univers d'une gauchère très curieuse, passionnée et ultra-connectée, qui écrit pour partager.

Publicité

29 juil. 2015

Amy.

Quand j'ai entendu sa voix pour la première fois, elle m'a donnée des frissons. Quand Amy Winehouse chante, on ressent toutes ses émotions.
J'aurai toujours un profond respect pour elle, son décès il y'a 4 ans, m'a beaucoup touché. Je n'aime pas trop ce terme, mais je pense que l'on pourrait me considérer comme une "fan" même si je ne collectionne rien à son effigie (j'ai toujours trouvé que c'était assez bizarre d'ailleurs !).

Dimanche soir, je suis allée au cinéma voir "Amy" avec une amie. Cela faisait un moment que j'attendais que ce documentaire sorte, il a été présenté au festival de Cannes cette année.
Le réalisateur, Asif Kapadia, s'est enrichi d'interviews, de photos, notes et vidéos d'Amy Winehouse et de ses proches pour construire un documentaire qui, selon moi, s'en tient strictement aux faits et ne laisse pas place à l’interprétation et à l'extrapolation.
Il m'a permit de mieux comprendre le mal-être de la plus grande compositrice-chanteuse du XXI ème siècle que l'on ne peut simplement réduire au rang de "star droguée" comme tant d'autres. Amy était une femme profondément sensible, entière et exceptionnellement talentueuse.
Vous savez, c'est la sensibilité qui abîme les hommes. Elle rend à leurs yeux le monde qui les entoure beaucoup plus dur.

Amy, tout ce qu'elle voulait, c'était composer plus que de multiplier les concerts. Avoir une vie normale. L'argent, elle s'en fichait.
Dans un interview, elle disait "Si je devenais célèbre, ça me rendrait folle, ça me tuerait probablement".

Dear Amy, tu avais raison et tu le savais mais ta voix et ta sensibilité t'ont rendu immortelle à tout jamais.



1 commentaire :

  1. Je partage ton admiration pour Amy Winehouse qui, pour moi aussi, est pour le moment l'artiste la plus talentueuse du XXIe siècle, à des années lumières de tous les autres !

    RépondreSupprimer

Un mot doux